US MONCHY AU BOIS : site officiel du club de foot de MONCHY AU BOIS - footeo

L’Utilité d’une mini préparation après Noël ?

28 décembre 2014 - 10:52

L’Utilité d’une mini préparation après Noël ?

La bonne gestion de la trêve hivernale, étape capitale

dans la programmation de la deuxième partie de saison, doit être une

des préoccupations de l’entraîneur.

 

 

 

La trêve ne dépasse aujourd'hui que rarement les trois semaines. Ainsi, on peut

se poser avec légitimité la pertinence de reproduire la même préparation qu’en

début de saison. Et ce pour une raison essentielle : on sait qu’après 15 jours d’inactivité,

la baisse des différents indices physiologiques se situent entre 5 et 15% de l’état

initial, selon les profils. Mais on est quand même loin ici des effets constatés après 6 à

8 semaines de coupure estivale…

 

 Fatigue accumulée après 4 à 5 mois de compétition

 

Cela dit, la période de Noël reste délicate au regard des conditions climatiques, et de

la fatigue accumulée lors des 4 à 5 premiers mois de compétition. Les organismes sont

fragilisés, et il convient de tout mettre en œuvre pour prévenir les blessures et redonner

un bon confort physiologique en fondant les meilleures bases possibles pour optimiser

la fin de saison ; la fatigue à ce moment de la saison est surtout également psychologique, permettre à ces joueurs de se  « déconnecter » totalement du football et de décompresser durant une bonne semaine est une bonne chose.

 

 Un programme pour limiter la prise de poids

 

Une de nos craintes en tant que technicien, est que nos joueurs prennent du poids

pendant les fêtes de fin d’année ! Le risque existe certes, mais la coupure est nécessaire

afin de récupérer aussi bien sur le plan physique que psychologique. Ceci étant,

donner un petit programme d’entretien à effectuer pendant ces 15 jours ne nous semble

pas superflu, bien au contraire ! (voir par ailleurs). À raison de 2 à 3 séances hebdomadaires (dominante aérobie), les quelques excédents gastronomiques seront en

partie compensés…

 

Faut-il refaire une préparation apres Noël ?

 

Test d'évaluation à la reprise

 

Lors de la reprise de l’entraînement, la programmation d’un test d’évaluation à votre choix peut s’avérer opportune. Non seulement il permettra de faire un check up précis

sur l’état de vos troupes, mais il servira de séance aérobie ! Attention toutefois à l’état

du terrain sur lequel est réalisé le test. Un terrain synthétique assurant des contraintes

articulaires et musculaires inférieures à des terrains plus difficiles en cette période de

l’année, doit être privilégié.

 

 Reprise : 1 cycle aérobie de 2 semaines

 

 

La période hivernale recouvre une dizaine de semaines avant de retrouver des températures plus clémentes et des terrains moins contraignants, ce qui n’est pas facile sur le plan psychologique. Programmer rapidement des séances à fortes intensités (PMA, vitesse..) peut représenter un risque. Nous pensons qu’un cycle aérobie (courses continues, Fartlek) de 2 semaines, associé à un microcycle de prévention sur le plan musculaire de 4 semaines, constitue un bon terrain préparatoire pour la suite… Enfin,privilégiez les surfaces non boueuses pour la course et les exercices en salle pour le renforcement musculaire : la musculation est une garantie physique et elle permet d’éviter pas mal de blessures.

 

 L'avantage du VTT

 

Autre possibilité, des sorties VTT qui offrent l’avantage de bien travailler l’endurance

musculaire, de réduire les contraintes articulaires tout en étant un atout pour leur côté

ludique. Si vos joueurs n’ont pas tous de VTT, essayez des séances "Run and Bike" par équipe de 2 ou de 3 (il vous faudra dans ce cas 6 VTT ce qui n’est pas insurmontable).

Un joueur pédale et l’autre (ou les 2 autres) courent à côté. Créez vos protocoles, surprenez vos joueurs, et travaillez également votre endurance sous d’autres formes !

 

Travail physique et compléments alimentaires

 

Une fois ces fondations posées, vous introduirez ensuite les exercices intermittents

et ceux de force-vitesse. Autre moyen à mettre en œuvre en parallèle, une cure de

compléments alimentaires. Les cures de gelées royales, de pro biotiques (type Bion3)

ou celles riches en vitamines C (fruits de saison ou en comprimés) permettent de

redonner un bon coup de fouet au niveau énergétique ;

 

A méditer : « La trêve soigne plus la tête que les jambes » 

Commentaires

US MONCHY AU BOIS RECRUTE DANS LES CATÉGORIES JEUNES SAISON 2016 /2017

TU AIME LE FOOT …. TU AS PLUS DE 5 ANS ET TU AS ENVIE DE PRENDRE DU PLAISIR TOUT EN PROGRESSANT : REJOINS NOUS !